-=[ The fics paradise ]=-

Des fics à volonté
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un amour interdit (les mondes d'Ewilan suite) by Ellana

Aller en bas 
AuteurMessage
-Ellana-
Admin
avatar

Nombre de messages : 329
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Un amour interdit (les mondes d'Ewilan suite) by Ellana   Mer 2 Aoû - 1:41

Je n'ai pas encore terminée cette fic et je ne veux la mettre que terminée , donc je suis désolée mais vous devrez attendre mais pour passer le temps je vous ait fait un p'tit résumé des livres pourbien comprendre ma fics étant la suite des quêtes et mondes d'Ewilan

Petit récapitulatif :

Cette histoire se passe en Gwendalavir un monde parallèle au nôtre.

Edwin,Ellana,Ewilan,Salim,Bjorn,Duom,Mathieu et Siam sont les personnages principaux.

Dans les livres de Pierre Bottero (la quête et les mondes d’Ewilan) ils ont délivrés Gwendalavir de l’invasion T’slich et Raïs (guerrier mi insectes-mi hommes , très vieille race).
Mais aussi de Ahmour le démon qu’avait invoqué le peuple de Valingaï.

Lors de ces différentes épreuves des couples se sont formés :

Salim et Ewilan amis depuis toujours
Edwin et Ellana , donc l’amour a du combattre leur fierté mutuelle mais aussi la timidé et la carapace d’Edwin.

Mais aussi Mathieu(frère d’Ewilan) et Siam (soeur d’Edwin)


Ellana,25 ans est une marchombre , une légende pour ses pairs elle va se retourner contre sa guilde et en reprendre le commandement.
Elle est mystérieuse et aussi belle que la nuit , de nombreux personnages sont tombés amoureux d’elle lors de l’aventure.
Elle ne combat qu’au poignars ou à mains nues , son agilité en étonne bcp , on ne l’entend jamais arriver.
Etant une marchombre, elle a bcp de pouvoirs et de dons :
-se battre
-voler(un marchombre ne vole jamais il dérobe ce dont il a besoin pdant un combat par exemple)
-le chant marchombre (imposer sa volonté)
Ella a un humour cinique

Ellana Caldin
Jeune marchombre rebelle et indépendante. Au sein de sa guilde, Ellana est considérée comme un prodige marchant sur les traces d'Ellundril Chariakin, la mythique chevaucheuse de brume. Si, en toutes circonstances, elle se réfère à la règle inflexible des marchombres, Ellana a toutefois conservé une fraîcheur d'âme qui la démarque des siens. Elle adopte très vite Camille et Salim et ne se montre pas insensible à l'aura d'Edwin.

Edwin,30 ans est l’homme le plus craint de Gwendalavir , c’est le meilleur combattant , ex maître d’armes de l’empereur et fils du Seigneur Hander Til’Illan seigneur de la citadelle des frontaliers.
Il entre ds les légendes en ayant tués 4 guerriers t’slich à lui seul
Il fut le meneur du groupe (accompagné d’Ellana) lors de la quête.
Un des rares Alaviriens à être entré, de son vivant, dans le grand livre des légendes. Edwin Til' Illan est considéré comme le guerrier absolu. Maître d'armes de l'Empereur, général des armées alaviriennes, commandant de la Légion noire, il cumule les titres et les prouesses tout en restant un personnage très secret.



Ewilan, 14 ans(Camille Duciel) est une dessinatrice hors-pair , la meilleure elle était orpheline et ne connaissait pas ses parents elle vivait ds notre monde jusq’au jour ou elle fit un pas sur le côté et se téléporta en Gwendalavir.
Elle y retrouva ses parents Altan et Elicia Gil’Sayan

Nom alavirien de Camille Duciel. Surdouée, Ewilan a de grands yeux violets et une forte personnalité. Adoptée pour son plus grand malheur par les Duciel, elle est en fait la fille des Sentinelles Altan et Élicia Gil' Sayan, deux des plus grands dessinateurs de Gwendalavir. Elle possède le Don du Dessin dans sa plénitude. Ses pouvoirs lui ont permis de sauver l'Empire de la menace ts'liche.

Salim,14 ans vient de notre mond , il vivait avec sa belle mère ds les mauvais quartiers , c’était le seul ami d’Ewilan (camille) , il a tout quitté pour vivre avec elle en Gwendalavir , il deviendra l’apprenti d’Ellana

Salim, d'origine camerounaise, est un garçon joyeux, doté d'une vitalité exubérante, et un gymnaste accompli. Ami de Camille, il est toujours prêt à la suivre jusqu'au bout du monde. Ou d'un autre… En Gwendalavir, il s'enthousiasme de chaque découverte, sans se départir de son sens de l'humour et de son impertinence. Bavard infatigable, il sympathise particulièrement avec Bjorn, avant d'être captivé par la belle Ellana et ses secrets de marchombre.

Bjorn est un guerrier qui avant errait à la recherche de quêtes en rencontrant Ewilan il gagnera enfin son honneur et rentrera ds les légendes

Bjorn est originaire d'une famille noble et fortunée des environs d'Al-Chen, ce qui lui a permis de devenir chevalier. Jusqu'à trente ans, il a passé l'essentiel de sa vie à rechercher les quêtes épiques et à éviter les questions embarrassantes. Guerrier d'une stature remarquable et expert de la hache de combat, Bjorn est plutôt adepte de la manière forte. Volontiers fanfaron, il s'avère être un compagnon généreux et indéfectible. Bon vivant, bedonnant et jovial, il est la cible favorite des railleries de Salim.


Duom est maître analyste , il teste les futurs dessinateurs pour voir ou en est leur pouvoir , il accompagne le groupe tout au long du périple

Analyste célèbre pour son talent et son caractère épineux, Duom Nil' Erg a testé des générations de dessinateurs, définissant la puissance de leur don et leur permettant de l'utiliser au mieux. Ses capacités de réflexion et sa finesse d'esprit ont souvent influencé la politique de l'Empire.


Mathieu , frère d’Ewilan, venant aussi de l’autre monde

De son vrai nom Akiro (qu'il n'utilise pas), Mathieu est le frère aîné d'Ewilan. Élevé comme elle par une famille adoptive, il a aidé sa sœur à délivrer leurs parents. Il est épris de Siam Til' Illan.


Siam , soeur d’Edwin , c’est une fille qui ne pense qu’à tuer mais sympathique quand même , bien qu’elle déçoive son fère à bcp de moments , on pourrait la marrier avec son sabre !
Jeune Frontalière, sœur d'Edwin, Siam est une guerrière accomplie dont le sourire cache une redoutable efficacité au sabre et une absence totale de peur lors des combats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ficsparadise.forumactif.com
-Ellana-
Admin
avatar

Nombre de messages : 329
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Résumé des livres   Mer 2 Aoû - 1:42

Ce sont les officiels donc ils ne sont pas géniaux mais bon

Résumé des livres


En pénétrant accidentellement dans l’univers de Gwendalavir, Camille découvre qu’elle est l’élue sur laquelle repose la survie de tout un peuple. Après avoir appris à maîtriser le Don du dessin et terrassé de nombreux ennemis, Camille devient Ewilan... Sa quête lui permet de faire la lumière sur son identité, ses responsabilités, ses aspirations et sa place dans le monde.
La vie de Camille, adolescente surdouée, bascule quand elle pénètre par accident dans l’univers de Gwendalavir avec son ami Salim. Là, des créatures menaçantes, les Ts’liches, la reconnaissent sous le nom d’Ewilan et tentent de la tuer. Originaire de ce monde, elle est l’héritière d’un don prodigieux, le Dessin, qui peut s’avérer une arme décisive dans la lutte de son peuple pour reconquérir pouvoir, liberté et dignité. Épaulée par le maître d’armes de l’empereur et un vieil érudit, Camille parviendra-t-elle à maîtriser son pouvoir ?
En Gwendalavir, Ewilan et Salim partent avec leurs compagnons aux abords des Frontières de Glace pour libérer les Sentinelles garantes de la paix. Ils repoussent en chemin les attaques de guerriers cochons, d'ogres et de mercenaires du Chaos, résolus avec les Ts'liches à tuer Ewilan, mais se découvrent un peuple allié : les Faëls. Salim se lie d'amitié avec une marchombre aux pouvoirs fascinants, tandis qu'Ewilan assoit son autorité et affermit son Don. Mais pour prétendre délivrer les Sentinelles, elle devra d'abord percer le secret du Dragon.
Les Sentinelles libérées, Ewilan et Salim rejoignent la Citadelle des Frontaliers avec leurs compagnons. Là, Ewilan découvre la retraite du légendaire Merwyn, le plus grand des dessinateurs. Il leur conseille de regagner l'autre monde et de convaincre Mathieu, le frère d'Ewilan, de les suivre en Gwendalavir. À leur retour avec lui, la troupe embarque pour les îles Alines où les parents d'Ewilan sont détenus par la traîtresse Éléa Ril' Morienval. Mais des pirates les pourchassent. Ewilan parviendra-t-elle à mener sa quête jusqu'au bout ?
à peine sa quête achevée en Gwendalavir, Ewilan est séquestrée sur Terre et privée de son Don. Affaiblie par la captivité mais dévorée par la soif de vengeance et de justice, elle se découvre de nouvelles ressources et des alliés inattendus. Bientôt, sa fuite l’entraîne vers des contrées inconnues...
Tandis que ses parents explorent des territoires sauvages de l’autre monde, Ewilan se retrouve prisonnière sur Terre d’une sinistre « Institution ». Au cœur de ce laboratoire clandestin, la Sentinelle félonne éléa Ril’ Morienval fomente son retour en Gwendalavir qu’elle cherche plus que jamais à conquérir. Traumatisée et réduite à l’impuissance par de terribles expériences, Ewilan ne peut compter que sur le courage de Salim et le sacrifice d’un homme-lige. Il lui faudra apprendre la patience sous l’œil bienveillant d’un vieil ermite, afin de recouvrer ses forces. Alors seulement sonnera l’heure de la vengeance…
De retour à Gwendalavir, Ewilan découvre qu’une méduse aux tentacules mortels tente d’envahir l’Imagination. Alors qu’un mal sourd infecte son organisme, elle se joint à l’expédition qui part vers Valingaï afin de ramener Illian, un jeune garçon aux pouvoirs incroyables délivré de l’Institution, dans sa famille. Après avoir combattu de terribles ennemis, la troupe parvient aux confins de l’Empire devant l’Œil d’Otolep. Ce lac mythique aux eaux mystérieuses délivrera-t-il Ewilan du parasite mortel qui la détruit peu à peu ?
Ewilan et ses compagnons poursuivent leur périple vers Valingaï avec une triple mission : rendre Illian à sa famille, retrouver Altan et élicia Gil’ Sayan, et anéantir la méduse qui s’étend dans l’Imagination. Ils traversent le désert Ourou et gagnent Hurindaï, une cité qui ne tarde pas à être attaquée et détruite par les armées de Valingaï. Les Alaviriens échappent de peu à la mort et reprennent leur voyage. C’est à Valingaï, sur le sable des arènes, que le destin d’Ewilan, celui de ses amis, d’éléa Ril’ Morienval et de la méduse, se croiseront une dernière fois dans une confrontation sans pitié. Une confrontation où la lumière sera faite sur le passé et où se jouera l’avenir du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ficsparadise.forumactif.com
-Ellana-
Admin
avatar

Nombre de messages : 329
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: 1   Sam 5 Aoû - 22:43

Chapitre 1 : Retour au bercail

Cela faisait 3 mois , 3 mois exactement qu’ils vivaient parmi le peuple du vent.
Leur manière de vivre était bien différente des peuples de Gwendalavir , ils étaient libres , le vent les menait où ils désirait aller.

Au début il avait fallu s’habituer à manger , dormir et vivre sur ces bateaux volants , ne s’arrêtant jamais , ils y avait eu quelques petits problèmes d’adaptation.

Ellana et ewilan s’y était accomodées toute de suite , Edwin avait eu un plus difficile mais Salim lui avait du se battre contre le mal de l’air.

Aujourd’hui , Gäser devait les déposer à la plaine de l’aigle , il était triste de les voir partir bien qu’au début il se soit méfier de ces Alaviriens amis de son frère , d’habitude son peuple ne laissait jamais monter d’étrangers.

Mais il y avait cette femme, la femme ,celle aux cheveux noir et aux yeux plus assérés qu’une lame ;malheureusement Gäser savait que ce n’était qu’un rêve , qu’une illusion elle aimait ce guerrier « Edwin » , cet homme lui faisait peur , il dégagait une aura de supériorité tellement forte que lui dirigeant d’une naffle de 100 personnes se sentait tout petit façe à lui pourtant ils faisaient plus ou moins la même taille .....

Ils étaient accompagnés de deux adolescents une fille blonde au yeux d’un violet étincellant et un garçon à la peau basané et à l’humour railleur,Ewilan et Salim.

Aujourd’hui il devait leur dire aurevoir , ils partaient visiter une autre contrée et les quittaient pour d’autres terres , il ne leur en voulait pas mais était peiné à l’idée de ne plus les revoir.



« Nous y sommes » !!

Ils venaient d’arriver à l’échine , cela faisait 1 h qu’ils marchaient après être descendu de la naffle.

Salim descendit de son perchoir , ça y est on y est , on y est !

-Garde ta forme pour cette nuit Salim , notre entraînement reprend lui dit Ellana d’un grand sourire.
-Ah non tu vas encore me lever à 3 h du matin !
-C’est ça devenir marchombre ,mon grand.

Salim n’osa pas répliquer et s’assit près d’Ewilan.
Depuis l’épreuve de Valingaï , il l’aimait encore plus , leur amitié c’était transformée en amour et elle ne s’arrêterait pas là.

-Où veux-tu exactement aller demanda Edwin à Ellana
-Je voudrais grimper la falaise
-Tu rigoles ?
-Absolument pas ! Cela fait longtemps que j’ai envie de me faire ce plaisir et je n’ai jamais eu le temps, alors profitons-en !
Qui sait ?Je pourrais peut – être t’apprendre à grimper !


Edwin sourit et éclata de rire , bientôt ses 3 compagnons l’accompagnèrent , ils étaient heureux.



Le soleil se couchait , l’ascension de la falaise pouvait commencer :

Ellana grimpa la première , à une vitesse hallucinante , Salim savait que la marchombre atteindrait le sommet avant qu’il ait pu mettre les 2 mains sur la paroi.

Edwin la regardait admiratif, il avait de la chance , beaucoup de chance se dit-il.

Un cri parvint du sommet.

-Bandes de limaces vous allez restez en bas toute la nuit ?
-Moi j’arrive répondis Salim
-Et moi aussi continua Edwin

Ils s’approchèrent de la falaise.

-Et les garçons faites attention de ne pas vous cassez un ongle en escaladant leur lança Ellana
Et si je comprend bien Ewilan tu fais la supporter ?
-T’as tout compris Ellana brailla Salim en tentant d’attraper une brise trop haute pour lui

Salim était devenu souple , son corp s’était musclé tout ça grâce à son entraînement intensif, il avait souffert sous la dirige d’Ellana , mais cela portait ses fruits , il se détendit et se rappella une phrase : « ton corps et ton esprit ne doivent former qu’un , être aussi léger qu’une plume mais aussi sec qu’une lame »

C’était partit , il attrapa une prise , puis une deuxième , une troisème il voyait déjà le sommet lorqu’il glissa, il fut rattrapé de justesse par le bras d’Edwin qui le recolla à la paroi !

Ewilan s’était levée brusquement , elle se rassit quand elle vit que tout était sous contrôle, elle avait eu peur pour Salim , une preuve qu’elle l’aimait.

-Salim , je crois que le manque d’entraînement t’as handicapé , nous allons reprendre ça cette semaine,quand dis-tu ?lui demanda Ellana

Mais il savait bien que ce n’était pas une question , mais un affirmation , il voulait devenir marchombre , il le devait pour lui , alors il reprendrait l’entraînement quoi qu’il en compte , aussi difficile qu’il puisse être, il réussirait !

Les 2 hommes arrivèrent au sommet àprès une demi-heure .

-J’ai failli vous attendre lacha Ellana sur un ton moqueur
Ils montèrent les tentes , Ewilan ramassa du bois pour le feu et la soirée commença au tours d’un bon pâté de termites.

-Ca te dirais d’aller admirer les sapins ds cette magnifique forêt murmura Edwin à Ellana
-J’adore les sapins , c’est une de me passion folles, surtout quand on est 2 en dessous, sans personne aux alentours
-C’est une des principales qualités d’un sapin , on y va ?

Nous allons nous promener annonça Edwin, gardez le feu allumé !

Ewilan avait seré le bras de Salim tellement fort qu’il en avait la marque

-Et c’est bon ma vieille j’avais bien compris qu’ils y allaient sans moi !
-Mieux vaut prévenir que guérir !
-Tu vas devoir te faire pardonner cette marque sur mon bras !
-C’est vrai.... ?

Elle dessina un joli petit seau d’eau qui se renversa sur la tête de Salim avant qu’il ait pu ouvrir la bouche !

-C’est méchant ça !
-J’aurais pu la faire plus froide
-C’est bon j’ai pas envie d’essayer !

Ils se couchèrent , ils étaient fatigués et demain serait une longue journée....

_________________
******
*****
****
***
**
*



Quand tu as perdu ton âme , tu as perdu ton courage et quand tu n'as plus d'honneur , tu es mort....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ficsparadise.forumactif.com
-Ellana-
Admin
avatar

Nombre de messages : 329
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: 2   Sam 5 Aoû - 22:44

L’aube s’était levée depuis longtemps lorqu’Ewilan daigna enfin sortir de sa tente.

-Ma vieille je me sentais tout seul, lui repprocha Salim
-J’étais fatiguée
Tu es levé depuis longtemps ?
-Depuis qu’Ellana m’a réveillé en plein milieu de la nuit soi-disant pour ma culture générale , je dirais effectivement que ça fait longtemps .
-Où sont les autres ?
-Partis faire un tour , à nouveau , lui répondit Salim avec un grand sourire

Ils s’approchèrent du feu , les braises étaient presque éteintes.

-Il faudrait peut-être le rallumer non ?Suggéra Ewilan
-C’est une idée s’il on ne veut pas finir étranglés par Edwin.

Ils pouffèrent de rire au moment où Ellana et Edwin refirent surface.

-Ils n’ont pas l’air de trop s’embêter remarqua Ellana
-On devrait peut-être repartir pour éviter de les déranger souffla Edwin


Les rires reprirent plus forts encore , le groupe s’était rapproché depuis leur périples de Valingaï , ils étaient amis , amis pour toujours.

Ils s’asseyaient pour manger lorsqu’un bruit de cheval se fit entendre.

Ellana et Edwin sortirent leurs armes , au même instant , à la même seconde , simultanément.

Un homme arriva , suivi de 5 autres.

-Que voulez vous ? interrogea Edwin après avoir reconnu les armoiries des frontaliers

-Votre père vous demande répondit le cavalier à la tête du groupe
Nous vous avons chercher partout et hier enfin , nous avons trouvés vos traçes , nous les avons suivies et par chance sommes tombés sur vous .

-Il s’est passé quelque chose de grave ?
-Votre père délègue le trône de la citadelle.

Un long silence envahit la plaine....

-Que veut-il de nous répliqua Ellana
-Il ne veut rien d’une frêle demoiselle , aussi jolie soit-elle , il n’a demandé que son fils.

En éclair Ellana fut à côté de lui

-Manque moi de respect encore une seule fois et tu n’auras plus de langue pour parler , ni de yeux pour voir , ni même de tête d’ailleurs , tu ne vivras plus du tout....

Les chevaliers levèrent leur épée mais déjà Ellana avait changé de plaçe.
-Sache que cette frêle demoiselle comme tu dis , m’a sauvé 3 fois et sans elle Gwendalavir n’existerait plus.Alors respecte là plus encore que ton roi.
As-tu compris ce que je viens de dire ?
-Mais.....Oui mon seigneur vous avez raison , je m’excuse , je...je suis vraiment désolée réussit à articuler le cavalier
-Ce n’est pas à moi qu’il faut présenter tes excuses.
-Laisse tomber Edwin , il y a des imbéciles sur cette lui sourit Ellana
Bon si je comprend bien nous devons rentrer à la citadelle alors qu’attendons nous ?
Cela fait longtemps que je n’ai plus monter Murmure

Salim fit une tête ebahie.

-Il n’est pas censé courir en liberté quelque part sur la planète ?
-Si et c’est d’ailleurs pour ça que je vais le rappeller

La figure de Salim déjà d’une très drôle de couleur , se transforma en mélange de gris blanc nacré de rose....

-Si tu arrives à le faire revenir , je jure de faire 500 pompes tous les matins jusqu’à la fin de mes jours lança Salim , très sûr de lui
-Alors prépare toi à faire de l’exercice lui répondit Edwin , tu connais Ellana elle se trouve un nouveau don tous les jours.
-J’ai bcp de dons cachés que je pourrais te montrer arrivée à la citadelle lui souffla t’elle à l’oreille, beaucoup....

Soudain un murmure se fit entendre , comme un chanson , Ewilan comprit , Ellana utilisait son fameux chant marchombre.

-Oh non s’exclama Salim , j’en ai déjà mal aux bras !

Murmure venait d’apparaître , aussi noir que l’ébène , aussi doux que la soie , il était magnifique...

Ellana monta dessus d’un geste , d’un mouvement.

-Avez - vous des montures pour nous ?Questionna Edwin
-Un cavalier lui répondit « Nous en avons une pour vous mais pas pour les jeunes gens qui vous accompagnent »
-Et bien vous devrez prendre 2 personnes en plus sur vos chevaux.

Le voyage commença.
Salim était monté sur un magnifique cheval blanc avec un cavalier nommé Dared , l’homme ne disait rien , pas un mot comme si Salim avait été une bête gluante qui lui collait au train.

Ewilan , elle , avait eu de la chance le soldat qui l’accompagnait s’appellait Xavir il était très sympathique, Xavir était ds la défense frontalière depuis maintenant 3 ans , il était petit et un peu bedonnant , il lui faisait penser à un nain mais d’après Edwin s’était un très bon escrimeur.

Ewilan s’était endormie lorsque les première murailles de la citadelle furent en vue , l’édifice n’avait pas changé toujours aussi magnifique.

Arrivés à la porte , une jeune fille aux cheveux blonds se fit remarquer , elle sauta ds les bras de son frère qui faillit en tomber de son cheval , elle était accompagné d’un garçon plutôt élancé que Salim n’eut aucun mal à reconnaître.

Mathieu et Siam étaient donc ensemble.

On les fit monter ds une haute tour et ils arrivèrent dans une grande salle aux murs bordés de tapisseries anciennes où l’on pouvait y voir toutes la lignée de guerriers qui avaient gouvernés la citadelle depuis des siècles.

Le roi Hander Til ‘Ilan était assis sur un fauteuil de toile rouge , il fut supris de voir arriver toute une troupe alors qu’il n’avait demandé que son fils.
Qui était cette jeune femme au cheveux noirs ?Le roi s’interrogeait.

Il parla : « Bienvenue à tous sur mes terres , je vais paraître grossier mais je me souviens de toi Ewilan , et de ton compagnon mais qui est cette femme à ton bras Edwin ? »

-Cette femme comme vous dites père se nomme Ellana Caldin , sans elle la mission que vous m’aviez confiée n’aurait pu être accomplie , elle nous a sauvés à mainte reprise.
Mais c’est également la femme à qui j’ai donné mon coeur , père.

-Ellana Caldin ce nom me dit quelque chose...
Vous êtes une marchombra ?rugit le seigneur Til’Ilan ,il se leva brusquement .

-Effectivement , je suis d’ailleurs à la tête du conseil des anciens lui apprit Ellana
-Mon fils est épris d’une marchombre ??
C’est une supercherie !
Edwin dit moi que tu me joues un tour ?
-Non père , c’est la femme que j’aime et personne ne pourra m’empêcher de le faire !
-SORTEZ TOUS !Hurla Hander !
LAISSEZ MOI SEUL AVEC MON FILS !

_________________
******
*****
****
***
**
*



Quand tu as perdu ton âme , tu as perdu ton courage et quand tu n'as plus d'honneur , tu es mort....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ficsparadise.forumactif.com
-Ellana-
Admin
avatar

Nombre de messages : 329
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: 3   Sam 5 Aoû - 22:45

Edwin venait de sortir de la grande salle , il n’avait pas la mine de quelqu’un qui a passé un bon moment , il avait les muscles crispés comme s’il avait du se retenir de sauter sur son père mais Salim se risqua quand même aux questions.
-Alors ça c’est bien passé ?Il venait de se rendre compte de la stupidité de sa question.
-Pas vraiment , laissez moi seul avec Ellana , nous avons à parler.

Le groupe se sépara , Salim et Ewilan allèrent faire un tour ds les jardins tandis que Mathieu et Siam se dirigèrent vers le grand salon.

Edwin s’approcha d’Ellana , et lui effleura la joue.

-Racontes moi tout en détails demanda Ellana
-Ce n’est pas si simple , déjà mon père refuse l’idée que tu sois une marchombre....
Mais ce n’est pas le plus grave , pour lui tu es une batârde , il me verrait mieux marrié à une princesse de je ne sais quelle contrée lointaine.
Je lui ai dit que je n’épouserai que toi , il n’a pas répondu mais de la part de mon père cela veut dire qu’il tentera tout pour nous séparer !
-A nous de l’en empêcher...., nous avons vu pire non ?
Je ne crois pas que ton père puisse dépasser les Raïs ou les t’slichs
-Tu serais étonnée.

Un sourire fusa sur les lèvres de nos deux guerriers , cela n’allait pas être facile , mais ils s’aimaient.


Mathieu était accoudé à une chaise , depuis que Siam était venue le chercher au monastère des rêveurs et avait abandonné son sabre pour lui , ils vivaient heureux.
C’est ce que Artis lui avait ordonné de faire avant de mourir pour lui sauver la vie , Mathieu ne l’oublierait jamais !

-Votre père vous demande , Siam , prévint un serviteur
-Dites lui que j’arrive !


La salle n’était pas beaucoup éclairée lorsque Siam entra , elle y reconnaissa la mauvaise humeur de son père.

-Vous m’avez demandée ?
-Je voudrait te parler d’une chose très sérieuse ma fille commença le roi.
Quand je ne serais plus âpte à gouverner , qui prendra ma place sur le trône ?
-Edwin je suppose ?
-Accompagnée de cette femme !Jamais
Tu es la princesse des Frontaliers tu devrais avoir ton mot à dire mais si cette Ellana Caldin monte sur le trône , tu n’auras plus aucuns droits !Tu seras juste la soeur du roi et elle sera la reine !
Elle gouvernera la citadelle alors que toi qui a le sang des frontaliers ds les veines tu seras sous son commandement !
Tu es la fille du roi Siam et je n’accepterais jamais que tu sois sous les ordres d’une vulgaire marchombre !!Le roi avait parlé , maintenant il attendait la réponse de sa fille
-Je sais tout cela père ,mais je ne peux rien faire , vous savez comme moi que je rêve depuis toute petite d’être à la tête de ces murs , mais je ne le serais jamais , j’aurais voulu qu’Edwin et moi soient sur le même échafaud , mais la vie n’est pas comme ça , Edwin épousera Ellana et ils seront roi et reine des frontaliers !
-Je ne t’ai pas élevée comme cela , je t’ai appris qu’il fallait se battre pour ce que l’on désirait !
Alors approche-toi , j’ai une solution à tous nos problèmes....


Ellana marchait ds les jardins de la citadelle , elle cherchait Ewilan et Salim , après 10 minutes elle s’arrêta.
Ils se trouvaient à côté d’un monument édifié en l’honneur de Merwyn , Ellana s’approcha , un poème était gravé sur le socle de la statue.

Lorsque l’enfant de la nuit reviendra
Son passé elle retrouvra
Et lorsque le moment arrivera
De l’ombre , elle sortira
Elle devra affronter 1000 tourments
Mais le plus dur sera ses sentiments
Lorsqu’elle sera enfin prête
De l’épée de Merwyn elle se saisira
Un coup mortel la frappera
Vyvyan ainsi réveillée
Merwyn sera libéré
Mais la nuit aura perdu une étoile
Qui se cache donc sous ce voile ?
Lorsque le moment sera venu
Elle se reconnaîtra
Et son destin accomplira

2 phrases étaient cachées par la mousse , personne n’eut le plaisir de les lire

Peut-être un jour elle revivra
Dans les yeux d’un homme qui l’aimera

-Je connais ce poème , je l’ai entendu lorsque j’étais enfant dit Ellana sur un ton étonné

Salim la connaissait depuis 2 ans déjà , mais ne savait rien de son enfance , pour lui Ellana avait commencé à vivre lorsqu’elle était devenue marchombre , il en avait oublié qu’elle avait été enfant aussi...

-C’est très lugubre , on dirait une sorte de prophétie lança Ewilan
-Je crois que c’en est une lui répondit la marchombre
La prophétie du réveil de Vyvyan
-Qui est cette Vyvyan ??interrogea Salim
-Rentrons au palais je vous expliquerait la légende des frontaliers proposa Ellana

Ils étaient confortablement installés ds les fauteuils en mousse du grand salon lorsqu’ Ellana commença son récit.
Il y a près de 3000 ans Merwyn était le plus grand dessinateur jamais vu , c’était également le seigneur des frontaliers.
A cette époque la racaille T’slich et Raïs surplombait encore nos terres , mais Merwyn était un guerrier courageux et bientôt aucun t’slich n’osait l’affronter.
Puisqu’ils ne pouvaient l’éliminer par la force , les Ts’lichs décidèrent de le faire par la ruse.
Merwyn n’avait pas encore de femme , il ne trouvait pas celle dont il rêvait , les Ts’lichs profitèrent de cela.
Ils créérent la plus belles des créatures , Vyvyan.
Merwyn savait que c’était un piège mais il ne pût résister , il l’aimait.
Vyvyan également , vous savez que normalment un dessin ne peut pas durer éternellement.
Vyvyan , elle , dura 10 ans et peu à peu , elle s’effaça... pour ne pas la perdre Merwyn la fit mettre ds un cercueil de verre de sa création ainsi sa bien aimée ne mourrait pas mais serait ds un sommeil constant.
Avant sa mort Vyvyan avait eu un enfant , mais pas de Merwyn , elle était tombée enceinte comme par magie.
De son côté Merwyn aussi avait eu un fils , bien avant l’arrivée de Vyvyan.
Les 2 garçons se haïssaient mais ils devaient gouverner le territoire ensemble malheureusement la haine l’emporta....
Esteral le fils de Merwyn chassa Gaëlis le fils de Vyvyan , tous ceux qui soutenait ce deuxième furent bannis vers des terres de désolation .....
On les appella le peuple de l’ombre....
Mais ce n’est pas tout , Esteral ne supportait pas que Gaëlis soit en vie , il appella donc à l’aide , le peuple allié à la citadelle les Neraduques afin qui exterminent le peuple construit pas son rival.
Gaëlis fut obligé de se cacher avec son peuple , aujourd’hui on ne sait ce qu’il est devenu ...
D’après ce que j’ai compris ds ce poème la fille de Gaëlis devrait revenir pour unir ces peuples déchirés par la soif de pouvoir.

Mais ce n’est qu’une légende !

-Waw c’est trop coooooool !!!fit échapper Salim
-Moi je ne trouve pas ça très rassurant dit Ewilan
-Je suis de ton avis , ce n’est vraiment pas amusant !lança Ellana

Un serviteur arriva , « vous êtes appellée mademoiselle Caldin ainsi que vos compagnons , le dîner est servi »

-Décidèment vous avez le don d’arriver au bon moment vous !On ne peut pas avoir une minute de tranquilité dans ce château !!
-Moi je trouve que ça tombe bien , j’avais faim dit Salim
-Tu as toujours faim !bronchèrent les 2 amies en même temps !
-Allons-y , ne faisons pas attendre LE roi dit Ellana sur un ton cinique.

La compagnie se dirigea vers la salle de bal où avait lieu le banquet donné en l’honneur du retour d’Edwin.

_________________
******
*****
****
***
**
*



Quand tu as perdu ton âme , tu as perdu ton courage et quand tu n'as plus d'honneur , tu es mort....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ficsparadise.forumactif.com
-Ellana-
Admin
avatar

Nombre de messages : 329
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: 4   Lun 7 Aoû - 0:20

Quand ils arrivèrent ds la salle où était servi le dîner , tout le monde était déjà installé.
Edwin se trouvait à la droite de son père et Siam à la gauche , celui-ci avait un sourire narquois , Ellana compris qu’il préparait quelque chose , il fallait faire attention , être vigilante cela pouvait lui tomber dessus à tout moment mais elle serait prête !
Tout à coup son regard s’arrêta sur deux têtes qui ne lui étaient pas inconnues , elle venait de reconnaître Maître Duom Nil’Erg ainsi que Bjorn qui était devenu le nouveau général des armées alaviriennes, Edwin ayant démissionné de son poste pour rester avec elle.
Elle se précipita vers eux , beintôt suivie par Ewilan et Salim.
-Que faites-vous ici ? questionna Ellana sur un ton jovial qui ne lui ressemblait pas
-Nous avons appris que nos amis étaient rentrés au pays , et avons donc décidé de venir leur faire un petit bonjour
-Et vous avez bien fait ! répondit Ellana , l’ambiance n’est pas géniale ces temps-ci

-Mademoiselle Caldin , je ne crois pas vous avoir invité à vous joindre à notre discussion , il n’y a que deux places ici , une pour notre chère Ewilan et une pour son compagnon !

Edwin intervint au moment où Ellana allait bondir sur le roi , un regard suffit à la calmer !

-Si Ellana n’a pas sa plaçe ici , moi non plus !dit Edwin
Je vais m’asseoir avec elle
-Moi aussi !aquiesca Salim bientôt suivit par toute la troupe !

Seule Siam resta muette mais elle ne perdit pas de temps pour rompre son silence !

-STOP !

La salle venait de s’arrêter de bouger , plus personne n’osait faire un geste.

-Selon la loi des frontaliers , une personne à le droit de revendiquer sa superiorité envers une autre en l’affrontant !
Je demande donc un duel qui m’opposera à Ellana Caldin

Sa voix avait fusée.

Edwin voulu répliquer , mais Ellana l’arrêta d’un geste !
Le roi prit la parole

-Egalement selon cette loi , le combat doit un être un duel à mort !
-Vous croyez m’impressionez ?Lança Ellana ironique
J’accepte le duel.
Mais Siam , sache que tu es descendue ds mon estime , et je crois d’ailleurs ds celle de tous à part peut-être ds celle de ton père mais je doute que cela soit un compliment !

Elle s’adressa à Hander Til’Illan

-Vous vipère que vous êtes , si votre fille perd la vie , souvenez-vous que cela sera de votre faute car je tuerais pour Edwin et encore plus pour mon honneur et ma liberté !
Alors je vous conseille de ne pas jubiler sur la victoire de Siam ce soir , car cela ne le sera certainement pas !
Le combat se fera demain matin avant que le soleil ne se lève , une de nous deux devra mourir !

La compagnie gagna les chambres Edwin et Ellana se dirigèrent ensemble vers celle du frontalier , cette nuit ils ne seraient plus Edwin Til’Illan ex Maître d’arme de l’empereur , général en chef des armées de Gwendalavir ,prince de la citadelle , ni Ellana Caldin légende parmi ses pairs , à la tête de la guilde très fermée des marchombres mais ils seraient juste Edwin et Ellana , un homme et une femme.




Quand Edwin se réveilla Ellana n’était plus là , à son tour , il sortit du lit,s’habilla et prit son sabre.
Ellana était assise sur le balcon , les pieds ds le vide , elle réfléchissait , qu’est ce qui avait bien poussé Siam à agir de la sorte ?
Autrefois elles s’entendaient bien , avec Ewilan , elles formaient un trio inséparable .
Elle ne comprenait plus , tout avait changé en même pas une semaine !I était tant d’y aller , le combat allait commencer , elle se leva et se dirigea vers la terrasse inférieure où devait avoir lieu le combat.
Des frontaliers étaient déjà réunis et pariaient sur le vaiqueur de ce duel.
Siam n’était pas encore apparue , Edwin était déjà là accompagnés par Salim et Ewilan , elle leur fit un clin d’oeil significatif , elle ne se laisserait pas vaincre si facilement...
Salim vaint la rejoindre.
-Prend mes éperons , je te les offre
-Je n’en aurais pas besoin , tu sais que ces choses là ne sont pas dangereuse
-Je les prends car ce sont les tiennes , Merci lui sourit Ellana
-Fais attention
-Promis


Lorsque Siam arriva , suivie du Seigner Til’Illan , elle avait l’air plutôt fatiguée , son père avait du la faire travailler toute la nuit , ce serait un avantage !

Elles se mirent en position , Siam avait un avantage , elle combattait au sabre tandis que son adversaire n’utilisait que ses poignards.

Ellana frappa la première , aussi rapide que l’éclair , Siam ne réussit pas à éviter sa botte favorite et fut touchée de plein fouet par son talon gauche.
Siam réplique d’un coup de sabre ,Ellana manqua de se faire décapiter mais se baissa au dernier moment !
Les coups fusaient de toutes parts , Ellana rivalisait par sa vitesse et sa souplesse alors que Siam ne formait qu’une avec son sabre.
La marchombre sauta en l’air au moment ou Siam lançait son attaque mortel , elle fut touchée au bras , ce qui l’affaiblissait , elle devait combattre à une seule main !
Le combat continua ainsi , l’une évitant l’attaque de l’autre , jusqu’à ce qu’Ellana décide de réitérer sa botte , mais Siam lui attrapa le pied , elle tomba à terre , la lame allait accomplir son dessein mortel lorsqu’elle Ellana lança son poignard , il se planta dans la jambe de la frontalière qui lacha son sabre , elle n’avait qu’une secondes mais elle s’en servit , c’était comme si le temps s’était arrêté , elle sortit les éperons que Salim lui avait donné et lança le premier en plein ds la main droite de Siam ,celle-ci fut projetée en arrière et sa main droite alla s’épingler sur le mur de la terrasse , Ellana en lança un deuxième qui termina sa course ds la main gauche de la jeune fille , elle avait perdu...

Un frontalier , se leva
-A mort , à mort !

Bientôt l’assemblée entière criait ces quelques mots barbares .
Ellana les fit taire.

-Je crois que quand on a perdu son âme , son honneur , sa fierté et son but et que l’on est capable de donner la mort à une de ses meilleurs amies , on est déjà morte !
Vous ne trouvez pas ?

Une foule d’applaudissement éclata !!
Une flamme pétilla ds le regard d’Edwin , il avait tenu son sabre prêt à tout moment au cas où la bataille aurait mal tourné.
Mais la belle marchombre avait encore étonné le maître d'armes au point de l’admirer encore plus que ce qui était déjà fait.

Salim avait assisté à la scène ébété , il était encore l'apprenti d'Ellana , il lui restait un an de formation vu qu'elle avait repris le pouvoir de la guilde , plus personne ne pouvait la contredire , elle était devenue la reine des marchombres , l’idéal , au même titre qu’Ellundril Chariakin , c'était un honneur pour lui , il venait de comprendre...

Bjorn entoura Ellana de ses grandes pattes.

-Si tu m’étouffe comme ça , je préfère encore me battre contre Siam balbutia Ellana
-Je suis désolée , ça doit être l’émotion !

Edwin s’était approché d’elle , il n’avait rien prononcé , mais ses yeux avaient parlés à sa place , il avait eu peur , très peur.

-Et tu vois bien que ça sert ces choses là !laissa échapper Salim
-Tu as bien raison mon bonhomme , sans toi je serais surment découpée en rondelles !

Edwin , ne savait plus très bien où il en était , il aimait Ellana mais également sa soeur , bien qu’elle l’ait fortement déçu , il la comprennait , elle avait toujours été ds son ombre et une fois de plus le serait !Hander ne laisserait pas passer la défaite de sa fille !

-Tous ça m’a donné faim lança Bjorn pas vous ??
-Ouais moi aussi répondit Salim , je suis mort de faim !
-Vous ne pensez onc qu’à manger ?Se moqua Edwin ?
-On va dire qu’ils ont un grand appétit sourit Ewilan , un énorme appétit !

...

_________________
******
*****
****
***
**
*



Quand tu as perdu ton âme , tu as perdu ton courage et quand tu n'as plus d'honneur , tu es mort....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ficsparadise.forumactif.com
-Ellana-
Admin
avatar

Nombre de messages : 329
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: 5   Lun 7 Aoû - 20:36

La situation s’était dégradée à la citadelle , depuis deux semaines , le seigneur Til’Illan avait chargé Edwin de l’entrainement des recrues qui s’étaient engagées ds l’armée frontalière , bien que tous les frontaliers soient des guerriers .
Le roi n’adressait plus la parole à sa fille depuis sa défaite devant Ellana , plus personne ne lui adressait la parole , son frère avait bien trop de rage à contenir et Mathieu avait honte pour elle , seule Ewilan regrettait la traîtrise de Siam , en fait elle ne comprennait pas.

Ellana s’était renfermée , elle ne faisait confiance à personne dans ce château et Edwin s’éloignait d’elle de plus en plus , les frontaliers la craignaient depuis le duel où elle avait étonné toute l’assemblée.Elle n’était pas à sa place !

De plus le Seigneur de la citadelle avait décidé de prouver à son fils qu’Ellana n’était pas faite pour lui , ils devaient se rendre cet après-midi chez le sage de la ville pour éclaircir ce point.


Quand Edwin arriva , Ellana était déjà assise la moue grisâtre.

Le concept du sage était simple , il leur tendait un ruban , s’il cassait en son centre c’est qu’ils n’étaient pas fait l’un pour l’autre , s’il se cassait juste sur le bord s’était le signe d’une longue union et s’il ne se cassait pas , c’était impossible....

Il leur donna le ruban , d’un rouge sang magnifique et attendit , il commença sa prière et lorsqu’il eut fini , les 2 jeune gens tirèrent de toutes leur forces sur le bout de tissu .

Rien ne se passa , pas un bruit , pas un craquement , la bande était intacte....

-C’est IMPOSSIBLE , inimaginable s’exclama la sage !
Cela ne peut exister , c’est une légende !
-Je n’ai rien compris que se passe-t-il demanda Ellana apparament perturbée par ce qu’il venait de se passer

Edwin prit la parole

-On raconte que si le ruban ne se brise pas , c’est que les 2 parties sont destinées à s’unir , c’est que Merwyn et Vyvyan sont réunis

-Qu’est ce que cela signifie ?commença Ellana mais elle fut coupée par le roi
-Cela veut dire que vous êtes la descendante de Vyvyan et mon fils celui de Merwyn comme tous les frontaliers !
Mais il doit y avoir eu une erreur , vous n’avez pas tiré assez fort

Hander se saisit du tissu et tira , tira mais en vain , il ne casserait pas !

-Mais... Ellana venait de comprendre , le poème , son enfance.

Sa destinée était traçée depuis des siècles , à elle de décider de l’accomplir ou non.
Elle se leva et se dirigea vers les jardins , suivie d’Edwin

-Tu ne crois pas à ces histoires ?questionna le guerrier
-Car toi tu n’y croit pas ?s’exclama la marchombre
-Tu ne dois pas faire ce qu’il y a écrit ds ce poème , pas maintenant.
-Je suis fatiguée rejoingons les autres.



La soirée avait été calme , personne n’avait émit le moindre commentaire sur la découverte de l’après-midi , même Salim avait réussit à tenir sa langue , il aurait bien lançé une boutade mais le coeur n’y était pas !

Ils rejoingnirent tous leur chambre ds un silence de mort...

Salim n’avait pas réussi à dormir et lorsqu’il entendit un bruit s’élevant des écuries , il n’hésita pas , il se leva , Edwin était également debout, il s’avança le premier ds l’escalier sans remarquer la présence du garçon.

Ellana était là ne plein milieur de la nuit , elle chargeait son sac de provision sur murmure.

-Que fais-tu ? lui demanda Edwin
Elle paut surprise
-Je parts
-Pourquoi ?
-Car je ne peux plus rester ici , je suis enfermée toute la journée ds une citadelle qui n’es pas la mienne.
-Je suis un oiseau Edwin , je ne peux être mise en cage !Si je t’épouse , je ne serais plus libre , j’appartiendrais à ton monde et non plus au mien !
Je t’aime et je voudrais rester à tes cotés mais ce n’est pas possible...
-Si tu m’appartiens , je t’appartiendrai aussi , et tu le sais mais tu ne veux pas l’admettre !
Tu veux accomplir une quête qui n’es pas la tienne !
-Je dois allez les prévenir , tu sais comme moi que les Neraduques savent que je suis revenue !Ton père a du se faire une joie de les prévenir !
Et si je ne vais pas retrouver le peuple de Gaëlis , qui le fera ?
-Reste !
-Viens avec moi !
-Je ne peux le faire bien que l’envie ne me manque.
-L’oiseau s’envole , mais se pose toujours , alors attend moi et je reviendrai

La marchombre enfourcha son cheval et s’éloigna , elle était déjà loin lorsque Salim rejoingnit Edwin , il ne bronchait pas mais à voir son visage , il souffrait.

Maître Duom arriva à son tour tandis qu’Edwin repartait, seul...

-Tu sais mon petit Salim commença l’analyste
Il y a toujours un espoir et je préfère croire en ce que me dis mon coeur plutôt que ma tête.
L’amour dépasse toutes les fontières et ne s’arrête jamais , c’est en cela que je puise mes ésperances.
Elle reviendra , je ne sais quand mais elle reviendra...

_________________
******
*****
****
***
**
*



Quand tu as perdu ton âme , tu as perdu ton courage et quand tu n'as plus d'honneur , tu es mort....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ficsparadise.forumactif.com
-Ellana-
Admin
avatar

Nombre de messages : 329
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: 6   Sam 2 Sep - 16:01

Le soleil venait de se lever lorsque Arterius l’aperçut .
Une étrangère , mais pas n’importe laquelle , une étrangère qui avait osé pénetrer ds la forêt des brumes...
Elle ne savait pas ce qui l’attendait.
La douleur
L’oubli
La mort
Il savait bien ce que l’on destinait à ceux qui osait arpenter leur territoire mais grâce à un champ créer par leur chef ,un magnifique dessin , un dessin éternel, personne ne pouvait les voir !
Personne !
Arterius ne comprennait pas , ne comprennait plus , s’ils étaient isolés du monde ,pourquoi sacrifier toux ceux qui passait par leurs terres ?

Son coeur batta de plus en plus fort , il venait de découvrir le visage de l’aventurière,elle était belle , très belle...
Des cheveux noirs , bouclés lui tombaient sur la poitrine , ces yeux refletaient sa force , il l’avait vue une fois mais il l’aimait déjà.
Pour la première fois de sa vie le commandant en chef comprit que ce serait elle , sa destinée ...
Il crut de plus en plus à ce rêve lorsque l’inconnue s’approcha de lui comme si elle l’avait aperçu , c’était impossible!
Mais sans qu’il le sache réellement....elle le voyait !


Cela faisait 3 jours qu’Ellana était partie , Edwin pensait sérieusement à aller la rechercher , quel idiot il était.
Il avait réussi à vaincre 4 t’slichs à la fois (c’est déjà un exploit d’en tuer 1),combattu contre les Raïs , pendant 15 ans il avait été le maître d’armes de l’empereur ,le général des armées alaviriennes, le commandant de la Légion noire....
...et il était incapable de se dresser contre son père !
Il allait partir , la retrouver et la ramener , car il l’aimait plus que quiconque le pouvait.
Ellana n’était pas quelqu’un que l’on pouvait capturer , elle n’appartenait à personne mais depuis bien longtemps il détenait son coeur.


L’étrangère se rapprochait de plus en plus , Arterius commençait à trouver çela inquiétant !
Personne ne pouvait passer au delà de la protection !

Ellana s’approchait de lui , doucement , d’une démarche presque féline , sa démarche...
Elle était habillée tout de noir et quatre poignards étaient accrochés à sa ceinture ,Arterius en dinstingua 2 autres dans une petite cavité de ces bottes , il avait l’oeil pour ces choses , c’était son travail.

-Qui êtes vous ?la femme venait d’ouvrir la bouche

Ce n’était pas la première fois qu’il entendait quelqu’un parler mais pour ce qu’il ressentait , c’était tout comme,Arterius s’entendit balbutier un nom bizarre.

-Arte..tete..rius,Arterius Nevär .
Puis je connaître le vôtre ?
-Ellana Caldin
-Vous ne devriez pas être ici continua le soldat , je suis désolée mais vous êtes obligée de me suivre.
-Qu’est ce qui m’y oblige ?
-Ca !
Elle avait vu , mais trop tard , un objet avait fusé de la poche du garçon , il se serait fallu d’une seconde et elle aurait pu éviter l’arme , mais ce ne fut pas le cas , la décharge électrique la cloua au sol avant qu’elle ait pu faire le moindre geste.
C’était la première fois qu’elle était prise de vitesse , s’il on ne comptait pas Edwin , Edwin...

Ellana se réveilla au milieu de tentes et de maisons faites de bois , elle était attachée à un piquet et après une première analyse celui qui avait fait les noeuds était douée , mais pas assez pour elle.Une main , puis deux , elle était libre,maintenant,il allait falloir se glisser loin de la foule , loin du campement.
Elle venait de comprendre que la mission qu’elle c’était fixée n’allait pas être facile à accomplir.
Si elle partait , ils mourraient et elle avec , si elle restait , elle mourrait surêment aussi.
Le choix laisse à réfléchir pensa-t-elle
Elle allait devoir ruser mais elle tenait sa solution


-Général , général !!Criait un solat , la prisonnière s’est échappée !!

Ca fait 2 heures que je suis libre et on ne le remarque que maintenant !s’indigna t’elle
Mais elle était plutôt satisfaite , elle avait eu le temps de fouiner du côté paperasse et en avait lu assez pour savoir qu’ils ne se doutaient pas de l’invasion des Nerduques , ils se croyaient protégés par leur dessin qu enveloppait leur camp , mais personne ne peut contrer une malédiction !
Il était temps de faire son apparition.

-La prisonnière ? commenca la marchombre
Moi qui croyait être une hôte de marque.
Mais c’est vrai qu’habituellement on évite d’éxécuter les alliés
-Nous n’avons besoin d’aucun allié !
Un homme en blanc venait de parler , deux broches d’or en forme d’aigle étaient accrochées sur son épaule , signe de pouvoir , ce devait être le chef.
Elle reprit la parole
-Vous dites cela maintenant mais lorsque les Nerduques auront retrouvés vos traçes vous me supplierez de vous aidez !
La descendante de Vyvyan est de retour !
Et cette fois-ci votre chant de protection ne vous sauvera pas !
La preuve je suis ici , avec vous , et je vous parle !
-Pauvre folle !
Vous ressassez cette légende vieille de centaines d’années !
Nous sommes en paix aujourd’hui et n’avons pas besoin de guerre.
-Alors pourquoi vous cacher si vous ne redoutez plus personne !
A moins que vous ayez peur , peur de qelqu’un ou de quelque chose !
-Comment nous avez vous trouvés ?
-Depuis 200 ans , il y a de multiples disparitions ds ces plaines !
Vous n’êtes pas très discrets .
Et si moi je vous ai trouvés en moins d’une semaine , les nerduques auront encore plus facile !
-Vous êtes l’une d’entre eux !
-Si c’était le cas , vous seriez déjà morts , je m’appelle Ellana Caldin et si je suis là , c’est pour vous éviter la mort !Si vous me suivez vous serez enfin libres , vous ne devrez plus vous cacher.
-Sottises !
-Je vous propose un marché ou plutôt un combat , contre vos 10 guerriers les mieux entraînés, eux contre moi , si vous gagnez je pars et vous ne me reverrez plus , même je vous donne ma vie , mais si je gagne vous m’obéirez sans flancher et vous me suivrez ?
Quand dites vous ?
-Je dis que vous êtes vraiment folle mais j’accepte mademoiselle Caldin
Cette dernière phrase était accompagnée d’un sourire narquois qu’elle allait vite faire disparaître.


Tout le groupe s’était rassemblé dans le grand salon , tous sauf Siam et Ellana.
La soeur d’Edwin les évitait depuis sa défaite , son père refusait de lui parler et Edwin ne lui faisait plus confiance .Elle avait tout gâché ,elle était dans l’ombre des exploits de son frère depuis tellement longtemps qu’elle avait voulu pour une fois obtenir la gloire !
Depuis toute petite , on lui l’enviait d’avoir un frère pareil , elle en était plutôt fière mais au fil des années la jalousie avait fait plaçe dans son coeur et cela s’était mal terminé.

Ewilan prit la parole
-Nous devons aller chercher Ellana , elle ne sait pas ce qui l’attend !
-Je ne suis pas d’accord expliqua Edwin , elle sait où elle s’aventure , et c’est bien le plus dangereux car moi je n’en ai aucune idée !
Si Ellana ne veux pas que nous la retrouvions , le chemin sera difficile , vous connaissez tous la volonté qu’elle met à contribution quand elle veut quelque chose.
Mais même si l’éxpédition ets un véritable suicide , j’essayerais !
Qui m’accompagne ?
Il n’y avait même pas à ouvrir la bouche , tout le monde était du voyage
-Plus on est de fous , plus on rit s’exclama Mathieu
Ainsi , ils étaient à nouveau réunis...

_________________
******
*****
****
***
**
*



Quand tu as perdu ton âme , tu as perdu ton courage et quand tu n'as plus d'honneur , tu es mort....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ficsparadise.forumactif.com
Emy

avatar

Nombre de messages : 5
Age : 29
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Un amour interdit (les mondes d'Ewilan suite) by Ellana   Lun 7 Mai - 20:51

Je n'ai encore jamais eu l'occasion de lire Ewilan mais ton début de fiction (je n'ai encore lu que les deux premiers messages du chapitre 1 mais j'attaquerais la suite très prochainement) et cela m'a donné bien envie de découvrir les livres ( et ta suite évidemment). Tu as un joli coup de stylo, si je puis le dire ainsi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: Re: Un amour interdit (les mondes d'Ewilan suite) by Ellana   Jeu 7 Jan - 3:27

Cest super mais... Cest vraiment ca la fin?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un amour interdit (les mondes d'Ewilan suite) by Ellana   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un amour interdit (les mondes d'Ewilan suite) by Ellana
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un amour interdit
» [DOT SHA-DOT dream head-]~Amour interdit~ p15
» [Alexandra Adornetto]L'amour interdit, tome 1 : halo
» Lecture commune Juin/Juillet 2012: Halo, l'amour interdit d'Alexandra Adornetto
» Simonay Bernard - L'amour interdit - Phénix T2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-=[ The fics paradise ]=- :: -=[ Fan-fics ]=- :: Fan-fics d'Ellana-
Sauter vers: