-=[ The fics paradise ]=-

Des fics à volonté
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 OS - Toi que l'on a brisé

Aller en bas 
AuteurMessage
Orlina

Orlina

Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: OS - Toi que l'on a brisé   Mer 2 Aoû - 3:52

Le texte en gras/italique correspont aux paroles de la chanson Toi que l'on a Brisé de Mannick



¤¤¤TOI QUE L’ON A BRISE¤¤¤




Toi, que l'on a brisé, sur un lit de tortures

Ils ne t’ont pas épargnés !

Mon amour, ils n’ont pas eu piti !

Ils t’ont supplicié les enfoirés,

T’ont fait souffrir le martyr !


Toi dont le corps n'est plus qu'une immense blessure

Toi, allongé là. Toi mourrant, je crois !

Tu t’es débattu, tu n’as pas voulu.
Pas voulu qu’ils te prennent,

Pas voulu qu’ils te saignent.


Je veux être ton cri, je veux être ta voix

Je veux être ton cri, je veux soulager de tes peines.

Je veux être ta voix où que ça me mène !

Je voudrais te soulager de tes souffrances,

Te sortir de cette démence !


Pour les gens qui chez nous, ne s'en souviennent pas

Ils ne se souviennent pas, les autres,

Des horreurs, des caprices, des notre !

Pour les gens qui chez nous ne s'en souviennent pas !

Ils ne se souviennent pas de la torture des Mangemorts,

Ils ont tous oublié la menace, tous oublié Voldemort !





A quoi bon, c'est vrai, raconter encore

A quoi bon y penser ?

Ça ne changera absolument rien !

A quoi bon s’accabler,

Tant sont déjà mort, en vain !

Le génie qu'ils ont pour donner la mort ?

Mieux vaut ne pas y penser,

Essayer d’oublier

Ce n’est pas très facile.

Mais ne te fais plus de bile.


A quoi bon, c'est vrai, réveiller l'horreur

Tu ne ressentiras bientôt plus la douleur,

Tu dormiras à jamais, mon cœur.

Tu voleras bientôt dans le ciel,

Tel un ange, blanches seront tes ailes.


D'un corps mutilé jusqu'au bout du cœur

Tu as souffert, tu as pleuré,

Je voudrais t’achever

Pour ne plus entendre ce bruit,

Pour ne plus entendre tes cris !





Si ce n'est pour que le monde entier

Oui, le monde entier, le monde sorcier,

Doit connaître, doit accepter

Toutes ces horreurs perpétuées.


Sache, enfin, ce qu'ils ont osé faire

S’ils te voyaient petit ange,

S’ils te regardaient dans les yeux.

Si seulement ils voyaient cette image

De toi torturé par eux...


A tous ceux qui n'ont pas voulu taire

S’ils savaient les raisons

Qui t’ont précipitées dans cette prison,

Peut être agiront-ils

Pour protéger d’autres êtres, comme toi, fragiles ?


Leur faim de liberté !

Tu voulais juste être libre,

Ne pas entrer dans leurs rangs

Pouvoir trouver un équilibre

Entre ta vie d’adulte et celle d’enfant.

Entre ta vie de bon et de méchant.





Toi, que l'on a brisé, sur un lit de tortures

Tu es toujours allongé.
Tu n’as cessé de respirer.

Tu t’accroches à la vie

Alors que tout te fuit !


Toi dont le corps n'est plus qu'une immense blessure
Blessé de partout, meurtris, déshonoré,

Tu ne cessé pourtant pas de vivre.

Mais la douleur est si vive, tu ne peux que pleurer,

Crier d’un ton haché, tu es si las de souffrir !


Je veux être ton cri, je veux être ta voix

Je t’en pris cesse le combat,

Je ne veux pas le faire moi-même.
Je t’en pris cesse ta vie l !

Oublie que tu m’aimes !



Pour les gens qui chez nous, ne s'en souviennent pas

Fais comme tout ces gens,

Oublie le plus important

Oublie mon amour, sombre pour toujours !

Pour les gens qui chez nous ne s'en souviennent pas !

A chacune de tes respirations,

Mon cœur se fend !

Je ne veux plus qu’ils te blessent.

Meurs bon sang !!





A quoi bon, c'est vrai, faire une chanson
Il n’y a pas de quoi se venter

De la vie qu’ils vont t’enlever.

Il ne faudrait plus y penser

…ne plus penser….…plus respirer.

Sur les enfants morts, à coups de bâtons
Tu n’est qu’un enfant…

…Drago !

Tu n’est qu’un enfant…
…le corps en lambeaux.

A quoi bon, c'est vrai, raconter comment

Tout ce que tu as fais de mal

C’est de diriger toi-même ta vie.

Tout ce que tu as fais de mal,

C’est de m’aimer mon chéri !

On les a tués devant leurs parents !
Lucius lui-même t’as dénoncé.

Ton propre père !

Il a voulut se venger,

De sa propre chair.





Si ce n'est pour ne pas oublier
J’aimerai moi aussi oublier le plus important !

Qu’à cause d’un amour d’adolescent,

Tu paie mes erreurs et ton père

Fier de lui me maintient à terre !

Que la vie dans la main des barbares

Il veut me voir souffrir,

Pour cela il t’occire,

Je t’en pris pardonne moi,

Je ne le voulais pas !



N'est plus rien qu'un jouet dérisoire

Mais ils jouent avec nos vies !

Ils jouent avec nos sentiments.

Mais ton dernier souffle s’est enfui

Et je me retourne triomphant !



Qui saigne et qui se tait !
Tes cris ont cessé, à jamais !

Ton cœur ne bat plus.

Moi je sais que je vais y passer

Mais rien n’importe plus !





Toi, que l'on a brisé, sur un lit de tortures
Tu t’es battu, à souffert, es mort,

Sur cette table aux chaînes dures,

Où m’installe cette belle raclure

Qui fut autrefois ton père !

Toi dont le corps n'est plus qu'une immense blessure
Ton corps gît à terre,

Mais ton esprit est intact.

Déjà je ferme mes paupières

C’est la fin du dernier acte !

Je veux être ton cri, je veux être ta voix
Je veux être ton cri, un cri de joie

Lorsque l’on se retrouvera…dans l’au-del !

Je veux être ta voix, mon beau serpent

Qui me chuchoterait tendrement :

Pour les gens qui chez nous, ne s'en souviennent pas
« L’histoire pour nous est finie,

En bas a vie se poursuit

Mais profitons mon amour,

D’être ensemble pour toujours… »

Pour les gens qui chez nous ne s'en souviennent pas !

Et pour que de mon prénom je me souvienne

Encore et toujours plus,

En regardant au plus profond de mes prunelles,

Tu me diras : « Je t’aime Severus !»




FIN

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
OS - Toi que l'on a brisé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pâte brisée allégée
» Pâte brisée allégée
» Le vase brisé
» Coeur brisé
» recycler vos chutes de pâte brisée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-=[ The fics paradise ]=- :: -=[ Fan-fics ]=- :: Fan-fics d'Orlina-
Sauter vers: