-=[ The fics paradise ]=-

Des fics à volonté
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 HP: Mortel et pourtant Immortel.

Aller en bas 
AuteurMessage
Jina de Mars



Nombre de messages : 8
Age : 32
Date d'inscription : 03/08/2006

MessageSujet: HP: Mortel et pourtant Immortel.   Sam 12 Aoû - 12:27

Disclaimer: rien ne m'appartient. Le monde d'Harry Potter appartient à J.K.Rowlings et ses ayants- droits et le monde du Seigneur des Anneaux appartient à J.R.R.Tolkien et ses ayants-droits. Cette hitoire appartient à Satans Angel Pyro et moi je ne possède que la traduction. Ce disclaimer vaut pour toute l'histoire, je ne l'écrirais pas au début de chaque chapitre.

N/A: note d'auteur

N/T: note de la traductrice

Crossover entre Harry Potter et Le Seigneur des Anneaux

Se passe juste après l'Ordre du Phoenix.

Résumé:

Quand Harry pense à la mort d'une certaine personne, quelque chose se passe et risque de changer sa vie pour toujours. Plongé dans un monde médiéval dans lequel des êtres-vivants supposés irréels vivent, Harry doit trouver le chemin du retour où que cela puisse se trouver.

/elfique/

'pensée' ou pensée

"discours"


Dernière édition par le Sam 12 Aoû - 15:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my.opera.com/Limgam/about/
Jina de Mars



Nombre de messages : 8
Age : 32
Date d'inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Grand-père?   Sam 12 Aoû - 13:32

N/A: Aragorn n'existe pas encore! Et la chanson est extraite de La Communauté de l'Anneau.

N/T: Salut mes (j'espère!) fidèles futur lecteurs et revieweurs!

Cette histoire fait parti d'une trilogie qui s'appelle Le Prince Sombre De Fondcombe qui n'est pas encore finie d'ailleurs et qui a eu assez de succès en anglais (à mon avis). J'ai donc décidé de la traduire pour vous faire voir ou plutôt lire cette merveilleuse fic. Et maintenant...que l'histoire commence!



Chapitre 1: Grand-père ?

Midnight,

Blackness,

Swarming dark,

The Witching Hour,

The hour that they shouldn’t

have left Hogwarts,

bad things Happen when you mess with Fate.
(N/T: j'ai laissé cette partie en anglais parce que ma traduction n'était pas "jolie" en français mais si vous avez des suggestions vous pouvez me les envoyer)

Harry était couché sur son lit et regardait le plafond de sa chambre au 4 Privet Drive. Si seulement les six d'entre eux n'avaient pas quitté Poudlard à cette heure-là, alors Sirius ne serait pas... peut-être que Rogue avait raison. Peut-être que Harry était trop arrogant. Peut-être que Hermione avait raison. Peut-être qu'il aimait 'jouer au héros'. Peut-être que Dumbledore avait raison. Peut-être était-ce la faute de Dumbledore que Sirius est mort.

Sirius, l'étoile du chien. La lumière qui guidait Harry. Sa seule figure parentale, celle à qui il pouvait tout dire. Maintenant à qui pouvait-il parler. Oui il y avait Ron et Hermione -il y avait toujours Dumbledore ou Rémus mais il sentait qu'il ne pouvait se confier à aucun d'eux. Oui il leur faisait confiance. Mais il n'était pas aussi proche d'eux qu'il était avec Sirius. Ce sera son anniversaire dans quelques jours. 'Comme c'est merveilleux' pensa-t-il sarcastiquement. Il prit l'album contenant les photos de ses parents. Il le feuilleta et s'arrêta à une photo de leur mariage. 'Au moins Sirius était de nouveau avec ses parents' pensa-t-il. Il observa de près l'image de sa mère. Elle avait une chevelure rousse épaisse et ondulée. Elle était assez longue et pendait lâchement autour de son visage, l'encadrant joliment. Ses yeux, les yeux d'Harry, les fixaient à partir de la photo.

Il ferma ses yeux et une douce chanson joua dans son esprit.

A Elbereth Gilthoniel,

Silivren penna miriel

O menel aglar elnath!


Il pouvait presque comprendre les mots mais il ne savait pas d'où venait cette chanson. L'air semblait si familier.

Na-chaered palan-diriel

O galadhremmin ennorath

Fanuilos, le linnathon

Nef aear, si nef aearon.


Harry plongea dans un sommeil profond avec la musique qui jouait toujours doucement dans son esprit.

Harry marchait le long d'un couloir. 'Pas encore!' pensa-t-il puis il regarda autour de lui. Ce couloir ne ressemblait pas au couloir sombre et crasseux du Département des Mystères. Il était différent. Il était très dégagé, il y avait sur le côté de grandes arches de pierres construites dans un style gothique qui donnaient sur un jardin avec une fontaine au milieu. Il y avait tout autour des gens qui s'affairaient à leur routine quotidienne mais étaient-ce vraiment des gens? Elles étaient grandes et gracieuses dans leurs mouvements. La plupart d'entre elles -les hommes et les femmes- avaient de longs cheveux. Les femmes les coiffaient dans des styles compliqués et les hommes les attachaient en queue de cheval ou en demi-queue de cheval. Leurs cheveux étaient généralement de couleurs sombres bien que quelque-uns avaient des cheveux d'une couleur plus claire. Ils portaient tous des habits de style médiéval mais les hommes portaient des sortes de tuniques. Chacun d'eux portait sur les côtés des poignards ou bien une sorte d'épée et quelques-uns d'entre eux portaient aussi des poignards cachés dans leurs bottes. Certains portaient un carquois de flèches et un arc en bandoulière sur leurs épaules. La chose la plus bizarre les concernant était qu'ils avaient des oreilles pointues. Elles n'étaient pas un peu pointues mais vraiment effilées en pointe. Leurs yeux étaient pour la plupart bleus ou verts.

Une dame traversa la foule. Harry eut le souffle coupé en l'observant. Elle ressemblait presque à sa mère. Elle avait la même chevelure épaisse et ondulée bien qu'elle était d'une couleur châtain plus foncé. Elle avait la même figure pâle et la même peau claire. Elle avait la même taille et également les mêmes surprenant yeux couleur émeraude que Harry possède et que Lily, avant lui, possédait. Elle cherchait quelqu'un du regard et regarda à travers lui comme si il y avait une personne de l'autre côté. "Bientôt" murmura-t-elle. 'Bientôt quoi?' pensa Harry mais le couloir doré s'effaça pour être remplacé par un bruit de petits coups.

Tap, tap,tap. Qu'était-ce bruit éxaspérant? Tap,tap,tap. Ca recommençait. Harry se retourna. 'Quel rêve étrange' pensa-t-il. Il leva son regard et vit Hedwige se débattre avec un colis d'une drôle de forme pour rentrer à travers la fenêtre ouverte. Le colis ressemblait à un paquet d'habits, il était enveloppé de tissus. Harry aida Hedwige à rentrer, celle-ci s'envola jusqu'à son lit et laissa tomber le paquet puis alla dans sa cage.

Harry déballa soigneusement le paquet. Il y avait dedans 2 couteaux dans leurs gaines et un arc sculpté d'une façon compliquée avec un carquois rempli de flèches. Un parchemin était déposé sur le tout. Le message était écrit en noir et l'écriture était très compliquée.

Il était écrit:

Cher Harry

Dans ce paquet se trouvent certaines choses qui te reviennent légitimement. Utilise-les bien.

Ton Grand-père.


Harry lut une seconde fois les derniers mots. 'Ton Grand-père'. Harry était presque sûr que son grand-père maternel était mort et probablement son grand-père paternel. Il sourit et se mit face à son mirroir. Il mit la ceinture avec les couteaux de chaque côté puis il passa le carquois sur son épaule. Il sourit de nouveau, un beau costume médiéval et voilà(N/T: ce mot était en français dans la version originale)! il ressemblait aux personnes dans son rêve. Il regarda le parchemin. "Qui es-tu Grand-père?" demanda-t-il à haute voix et dans un flash de lumière, il était parti.



Alors qu'est-ce que vous en pensez? Bien ou pas? Dans le prochain épisode, Harry atterit dauns le monde du Seigneur des Anneaux (SDA pour faire court).

Alors à la prochaine fois et reviews please!

Jina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my.opera.com/Limgam/about/
Jina de Mars



Nombre de messages : 8
Age : 32
Date d'inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: HP: Mortel et pourtant Immortel.   Sam 12 Aoû - 15:37

Chapitre 2: Les Rôdeurs.

Harry était allongé sur le sol dans une forêt. Les arbres se dressaient tout autour de lui. Tout était silencieux, trop silencieux. Il se pinça pour savoir si il était en train de rêver mais cela était bel et bien réel. Il se leva et enleva des feuilles sèches collées sur lui. Il tendit le bras pour pousser ses lunettes plus haut sur l'arête de son nez mais il n'y avait rien sur son nez. Il les chercha tout autour de lui et les trouva sur le sol. Il les ramassa et les plaça devant ses yeux et sa vision devint floue. Il les enleva et les rangea puisque sa vision semblait être bien sans. 'Etrange' pensa-t-il. Il regarda ses vêtements et au lieu de trouver son pyjama, il portait de solides bottes en cuir, une tunique verte et un pantalon et une autre tunique en cuir par dessus mais celle-ci n'avait pas de manche avec un épais pardessus (N/T: c'est une sorte d'imperméable pour ceux qui le savent pas, comme moi) marron. Les deux poignards qu'il avait reçus étaient cachés sous son manteau, l'arc et le carquois étaient en bandouilère sur son dos et ses mains étaient gantées. Il poussa un soupir et regarda au loin à travers les arbres. La seule chose qui restait à faire était d'utiliser ces choses appelées jambes et marcher.

Après 5 minutes de randonnée à travers la forêt, il trouva par hasard un petit ruisseau. Il s'assit à côté et enleva un gant de sa main pour la plonger dedans. Il se pencha pour regarder son reflet et fût surpris par ce qu'il vit. Il vit l'un de ces êtres pâles avec des oreilles pointues et des yeux verts émeraude de son rêve. Ses cheveux étaient plus longs mais conservaient son aspect indomptable même si ils lui arrivaient jusqu'aux épaules. Il passa son autre main à travers ses cheveux pour vérifier si c'était réel et trouva d'ailleurs que ses oreilles étaient en pointes.

'Je dois être en train de rêver' pensa-t-il et il se laissa tomber sur le dos parmi les feuilles.

Harry ne savait pas combien de temps il était resté dans cette position ou même quelle heure était-il jusqu'à ce qu'il entende le crissement de feuilles et le bruit de pas lourds. Il se releva et se tourna du côté d'où venaient les pas.

Un petit groupe d'hommes avait du mal à faire son chemin à travers les buissons. Certains menaient des chevaux, probablement des chevaux de transport en voyant les affaires qui étaient attachées sur leurs selles mais la plupart des hommes avaient des capes grises ou vertes fonçées avec des capuches remontées sur leurs têtes cachant ainsi leurs visages. Ils étaient manifestement armés mais ne semblaient pas avoir remarqués Harry. Le peu de personnes qui menait les chevaux les conduisirent au ruisseau et laissèrent les chevaux boirent pendant que les autres hommes s'assirent dans un étrange silence.

Harry n'avait pas relevé sa capuche sur sa tête parce que la pensée de rencontrer des gens ne lui avait pas traversé l'esprit. Assez bizzarrement ces personnes avaient des oreilles ordinaires d'après ce qu'il voyait. Cela pourrait poser des problèmes réfléchit-il.

Harry bougea de sa position assise doucement en essayant de ne pas faire de mouvements trop voyant mais en essayant à la fois de se faire remarquer. Aussitôt que les hommes aperçurent ses mouvements, Harry se retrouva avec environ une douzaine de flèches pointées sur lui. Ce n'était pas exactement la réaction que j'avais prévue. Il grimaça.

Le chef du groupe baissa son arc et fit quelques pas vers Harry. Celui-ci restait assis mais braqua ses yeux verts sur les yeux gris de l'étranger à la capuche. Ils se fixèrent quelques minutes et l'étranger semblait parcourir les traits de visage d'Harry, ses cheveux lisses et pourtant indisciplinés et finalement ses oreilles. L'homme leva une main et abaissa sa capuche pour montrer son visage. A part ses yeux gris, il avait des cheveux noirs presque ondulés qui arrivaient jusqu'à son menton. Ils étaient emmêlés car ils n'avaient pas été brossés. Une barbe de quelques jours apparaissaient sur son menton et sur sa lèvre supérieure.

"Bienvenue l'ami." dit-il. Les arcs des autres hommes étaient rangés sur leurs dos. "Je suis Arathorn, fils d'Arador, Rôdeur du Nord. C'est un honneur de rencontrer un elfe de Fondcombe par ces temps-ci." continua-t-il en indiquant manifestement Harry. "Nous nous dirigeons justement vers Fondcombe pour recevoir des approvisionnements pour nos journées. C'est à un jour et demi de marche. Voulez-vous nous rejoindre?"

Qu'est-ce que je dis? Qu'est-ce que je dis? Est-ce que je peux leur dire mon vrai nom?

Pendant qu'Harry considérait ses options, Arathorn se posait des questions. Il semble se méfier de nous. Il n'a pas bougé depuis qu'il s'est révélé à nous. En tant que Rôdeurs, nous sommmes connus pour notre habilité à l'observation mais nous n'avons honnêtement pas vu un signe de lui.

"Mon nom est Elugalen" dit soudainement Harry d'une voix forte. D'où ça sort? pensa-t-il. Elugalen?

"Elugalen", Arathorn parla. "Allez-vous nous rejoindre pour aller à Fondcombe, Elugalen?" demanda-t-il à nouveau.

"J'accepte." répondit Harry, gardant son discours minime. Il rabattit sa capuche sur son visage pour ressembler un peu plus aux rôdeurs qu'il accompagnait.

Harry marchait avec le groupe depuis plusieurs heures maintenant et apprit à les connaître mieux. Il découvrit que les rôdeurs étaient comme des aurors secrets. Il commençait également à être habitué à son 'nouveau' nom. Ils étaient à mi-chemin de ce 'Fondcombe' lorsqu'Arathorn s'arrêta de marcher et fit signe aux autres de faire de même. Harry le regarda avec attention.

"Des voix" murmura-t-il. "Je ne peux discener ce qu'elles disent."

/Il doit être quelque part par ici./ C'était dans cet étrange langue que la chanson dans le vent était chantée.

"Elles cherchent quelque chose ou quelqu'un." chuchota Harry.

/Elladan, est-ce que tu as entendu./ entendit Harry quand tout d'un coup, tout était devenu calme. Les Rôdeurs prenaient divers armes à portée de main. Pas une brindille craqua pendant que les rôdeurs se tenaient droits et silencieux. Harry vit une ombre sauter entre deux arbres mais il semblait que personne d'autre ne l'avait vue. Il était sur le point de dire quelque chose, lorsqu'Arathorn et les autres rangers ainsi que lui se retrouvèrent avec une flèche pointées entre les yeux entourés par ce qui semblait être un groupe de ses soi-disant 'elfes' de son rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my.opera.com/Limgam/about/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HP: Mortel et pourtant Immortel.   

Revenir en haut Aller en bas
 
HP: Mortel et pourtant Immortel.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Derniers Jours d'un immortel de Bonneval et Vehlmann
» [Stoker, Dacre & Holt, Ian] Dracula L’Immortel
» [AIDE] Connecté et pourtant impossible de surfer
» ¤ Partenariat n°103 : UN BLOG TROP MORTEL offert par Fleuve Noir
» Armée Nécron:Les gardiens de l'immortel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-=[ The fics paradise ]=- :: -=[ Fan-fics ]=- :: Fan-fics de Jina-
Sauter vers: